34ème Observatoire Alsace Europe

Artisans et entrepreneurs alsaciens s’engagent dans le débat européen

Les Actes du 34ème Observatoire Alsace Europe sont désormais disponibles:
Télécharger les Actes du 34ème OAE

98% des entreprises européennes sont des PME ou ont une activité artisanale. Elles sont au cœur de la première priorité de la nouvelle Commission européenne : un nouvel élan pour l’emploi, la croissance et l’investissement. Leur prospérité est cruciale pour la croissance économique, le maintien et la création d’emploi ainsi que la formation des jeunes en Alsace comme en Europe. Les PME et artisans alsaciens sont naturellement amenés à penser à 360° en développant une activité transfrontalière. Ils profitent du 34ème Observatoire Alsace Europe pour s’inviter dans le débat européen afin de répondre aux défis et de saisir les opportunités du marché unique européen.

« L’avenir est l’Europe et il faut y peser. »
Bernard Stalter, Président de la Chambre de Métiers d’Alsace

Le Bureau Alsace Europe, la représentation de l’Alsace auprès de l’Union européenne, en collaboration avec la Chambre de Métiers d’Alsace, la Région Alsace et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Région Alsace ont organisé le 24 novembre 2014 le 34ème Observatoire Alsace Europe (OAE), l’instance de réflexion sur la participation de l’Alsace aux politiques de l’Union européenne rassemblant les décideurs alsaciens et le public intéressé. Organisé cette année à la Chambre de Métiers d’Alsace, cette édition est dédiée aux défis et opportunités que l’Europe représente pour les artisans et entrepreneurs alsaciens.

Entrepreneurs et artisans alsaciens échangent avec les intervenants sur le soutien de l'UE aux PME

Deux tables rondes ont permis aux 80 participants de l’OAE de s’approprier les programmes de financement européens tout en appréhendant la législation communautaire afin de profiter pleinement du marché unique. La première table ronde a introduit la panoplie d’outils de financements européens pour les PME qui ont besoin d’un soutien fort aujourd’hui pour être plus compétitives demain. Le panorama général a été illustré par une banque régionale qui distribue des crédits garantis par l’UE, et par une entreprise familiale alsacienne qui a rassuré les participants sur la simplicité des procédures des dossiers de subventions FEDER, si le projet de l’entreprise est bien pensé.

Télécharger les présentations de la 1ère table ronde

La seconde table ronde a montré que l’Alsace sait saisir les opportunités du marché unique grâce à des structures de conseil et d’accompagnement efficaces et des entreprises audacieuses et proactives. Le « Small Business Act » (SBA), cadre législatif européen pour soutenir les PME, a déjà apporté de nombreuses améliorations pour les PME en France, comme sur les modalités de création d’entreprise. Cependant sa révision prochaine sera l’occasion pour le rendre plus effectif sur l’ensemble des domaines, y compris la fiscalité et la culture entrepreneuriale.

Télécharger les présentations de la 2nde table ronde

L'eurodéputée Anne Sander et le Président de la CMA discutent les quatre propositions alsaciennes

L’OAE s’est clôturé par la présentation de propositions concrètes pour l’avenir de l’artisanat et l’entrepreneuriat alsacien au sein de l’UE afin de faire évoluer les politiques européennes en faveur des PME. L’Alsace formule ainsi une réponse qualitative à la consultation publique de la Commission européenne sur le SBA. Ces propositions traduisent les préoccupations des entreprises d’un territoire frontalier que la CCI , la CMA et la Région Alsace rencontrent au quotidien :

  • Mieux associer les très petites entreprises à l’élaboration de la législation européenne ;
  • Promouvoir l’apprentissage transfrontalier ;
  • Créer une Plateforme transfrontalière pour les petits marchés publics ;
  • Créer une garantie décennale européenne pour le secteur de la construction.

Télécharger les propositions alsaciennes